°°°La critique ciné de la semaine°°°

Publié le par Dahlia

Pour changer un peu de la lecture, j'ai envie de mettre une nouvelle rubrique sur le cinéma ! Je regarde beaucoup de film, et même si je ne suis pas une pro dans ce domaine j'aime bien commenter ce que je regarde, ce qui m'a plu ou déplu. Je regarde beaucoup de films dit jeunesses, de SF... Mais comme on est sur un blog qui parle de ma passion pour les livres et l'Histoire, je critiquerai le plus souvent des films Historiques, et des adaptations de livre !

 

http://publikart.net/wp-content/uploads/2009/03/19039954_w434_h_q80.jpg

 

 

 

Pour ma première critique ciné, je vais vous parler du film de John Woo, Les 3 royaumes. Je suis tombée dessus hier en zappant, c'était sur Ciné premier vers 9h30. Je ne connais pas beaucoup l'histoire de l'ancienne Chine, autant joindre l'utile à l'agréable !

 

Evidemment, comme c'est un film de guerre, il y énormément de scènes de batailles. Trop même. Pour vous dire, chaque bataille dure à peu près 10 minutes, et il y en a une dizaine dans tout le film, qui dure près de 3h. C'est dur. Mais elles sont vraiment bien tournées, je suis toujours étonnée par les péplums, comment ils font pour tourner ces scènes ? Ils y a beaucoup de figurants, et dans ce film les guerriers se battent façon "samourai" vous voyez, ils tournent, ils volent, ils découpent ! La stratégie occupe une grande place dans le film, j'ai trouvé ça intéressant mais sans plus, et même si c'était poétique (oui oui), ça m'a beaucoup ennuyé.

 

http://www.lenchaineur.com/wp-content/uploads/2009/blu%20ray/test/les%203%20royaumes%20test

 

Comme je le disais, j'ai beaucoup aimé le côté très poétique du film, ça doit être une des particularités des asiatiques. Il y a des scènes très longues (qui ne servent à rien), des dialogues assez courts mais qui durent longtemps, et la musique est très présente. C'est l'une des choses que j'ai le plus aimé, la musique est magnifique, le genre de truc qui vous donne envie de pleurer, surtout dans les moments au ralentis où l'on voit tout le monde mourir. Le moment que j'ai préféré est celui où un petit garçon joue de la flûte durant une scéance d'entrainement, ça sert à rien, mais c'est beau.

 

Côté personnage, le stratège m'a bien plu au début, mais son air "je souris toujours béatement même quand une pluie de flèche s'abat sur moi" m'a vite énervé. Je ne sais pas si c'est parce qu'il a un caractère optimiste ou qu'il a trop confiance en lui, mais voilà, je supporte pas. Le film s'ouvre sur une conversation entre l'Empereur et son ministre, on peut voir que le pauvre Empereur n'à aucun caractère le pauvre, il se laisse convaincre par son ministre sans réféchir au pourquoi faire la guerre, il sert à rien en fait. J'ai eu un coup de coeur pour la Mulan du film, elle est très courageuse, elle a de l'humeur, bref tout ce qui me plait chez une héroine ! Par contre, je suis restée de glace devant l'histoire d'amour, je ne l'ai pas trouvé émouvante du tout, je ne sais pas pourquoi d'ailleurs...

 

http://www.cinemovies.fr/images/data/photos/6126/G6126_396809429.jpg

 

Le stratège qui sourit tout le temps avec sa belle plume qui lui sert à établir des magnifiques stratégies 

 

La femme a une place assez dégradante: comme l'armée perd, c'est à coup sûr à cause de la femme du général ! Ben oui, les hommes préfèrent boire du thé avec elle plutôt que de se battre ! Mais bien sûr --' Y'en a même un qui dit que la cause de la guerre est une querelle amoureuse (bon OK, c'est la raison, mais c'est la peine de le souligner ?). Heureusement que Mulan est là pour rectifier le tir.

http://s.excessif.com/mmdia/i/33/6/3640336onnwr.jpg?v=1

 

http://www.comcine.com/wp-content/uploads/2010/12/Les-3-royaumes1.jpg

 

La plus belle femme de Chine et son mari

 

http://www.comcine.com/wp-content/uploads/2010/12/Les-3-royaumes6.jpg

 

Le gars qui est amoureux de la femme et qui tue tout le monde pour l'avoir (bouh le vieux pas beau)

 

 

Même si j'ai beaucoup aimé le début du film, j'ai décroché vers la moitié, trop de longueurs, trop de batailles, trop d'explications stratégiques ont eu raison de moi.

 

 

 

Publié dans Rubrique ciné

Commenter cet article